VENEZ DÉCOUVRIR UN OUTIL POUR AMÉLIORER VOS PERFORMANCES PHYSIQUES AINSI QUE PSYCHIQUES

L’Acupression Neuro-Musculaire ANM© est une approche nouvelle associant les techniques d’acupression myo-fasciale et viscérale  des ethno-médecines asiatiques avec les outils neurologiques et l’hypnose médicale.

Les ethno-médicines de l’est et du sud-est asiatique ( Chine, le Japon, la Corée, la Thaïlande) comportent une conception partagée  de la santé fondée sur les « flux » : le Qi. Elles comportent toutes cinq branches. les techniques manuelles et l’acuponcture, ainsi que l’herboristerie, mais encore la diététique, et les exercices ou postures. Ces approches se complètent dans une philosophie du mouvement généralisé qui s’applique aux viscères, ainsi qu’aux os et aux muscles perçus dans un continuum.

Les troubles Musculo-Squelettiques

Le traitement des troubles musculo-squelettiques,  ainsi que les techniques manuelles, et en particulier l’acupression, ont une place prépondérante. Dans ce sens, elles manifestent une conception de la santé fondée précisément sur l’état du système myo-fascial en tant que vecteur de flux. Lorsque ces vecteurs permettent le mouvement: ils sont dits en harmonie.  Quand ces vecteurs soient obstrués, ou bien trop rigides, ou encore trop asséchés ou porteurs de manifestation de dégénérescence, ils sont dit en désharmonie. Quand ces vecteurs permettent la fluidité, comme  le mouvement, ainsi que la souplesse : Ils sont dits en harmonie.

Histoire

Au cours des siècles se sont accumulés dans le bassin de l’est et du sud-est asiatique des connaissance empiriques. Des savoirs-faire concernant le travail sur les lignes myo-fasciales ainsi que les points gâchettes qu’elles contiennent. Elles ont fait l’objet de nombreuses études cliniques de la part des institutions officielles de santé de ces pays. Ainsi que des travaux pris en compte par la Commission d’évaluation des médecines traditionnelles de l’Organisation Mondiale de la Santé.

En revanche, pendant ce temps en occident, ce n’est que dans le années 70 que l’intérêt pour le rôles des fascias a commencé. Ida Rolf, bientôt suivie par Jack Painter et Thomas Meyer ont été les précurseurs. À present, les progrès de l’imagerie médicale de la neurologie et des neuro-sciences ont permis l’émergence de nombreuses recherches dans ce domaine. Yan Wilke cherche à vérifier la conception de Thomas Meyer. Le Docteur Jean-Claude Guimberteaud, chirurgien plasticien, étudie l’organisation fibrilaire des fascias.

Etudes

Le Professeur Stecco de l’Université de Padoue publie un  « Atlas du système des fascias ». Le psychosomaticien  Robert Schleip de l’Université d’Ulm, reprend les travaux d’Ida Rolf  et les applique au rôle des fascias dans le sport. Werner Klinger, neuro-chirurgien , lui aussi de la clinique universitaire d’Ulm, développe les connaissance de la physiologie des fascias en prenant en compte que les fascia peuvent  donner lieu à une réflexologie qui leur est propre. Helène Langevin de l’Université Harvard de Boston et le Docteur Wilfried Menze de la Faculté de médecine de Manheim appliquent leur recherche sur les fascias à la prise en charge de la douleur.

De nombreuses neuro-techniques découlant de ces études et des neuros-sciences sont en émergence et fournissent des outils complémentaires. Souvent elles sont efficaces et simples d’utilsation.

La conjugaison de techniques traditionnelles n’ayant plus à démontrer. Leur efficacité avec les techniques innovantes issues de découvertes scientifiques prometteuses est la raison d’être de l’Acupression Neuro-Musculaire ANM©, pour le traitement des troubles musculo-squelettiques.

En savoir plus
Un apport  de santé préventive.

En favorisant en priorité la fluidité et la souplesse musculaire, ainsi que la motilité osseuse. En réduisant les tensions et douleurs chroniques. L’acupression neuro musculaire peut jouer un rôle important dans l’entretien de la santé. Pour les mêmes raisons, elle prend une place grandissante dans l’accompagnement et la préparation à l’effort sportif.

Traiter les déséquilibres

Les troubles musculo-squelettiques traités par l’ANM@ sont liés, en particulier, à un manque d’irrigation des cellules myo-fasciales. Le déséquilibre est considéré avant tout comme comme un dessèchement tissulaire relatif, avec surproduction de collagène. Il dérèglement du système nerveux involontaire. En résumé, un tissu musculaire déséquilibré aura tendance à prendre la forme et la consistance d’éponge desséchée raide et raccourcie. Alors qu’un tissu équilibré aura une consistance d’éponge humide, souple  et allongée.

Les protocoles de traitement ANM@ sont déclinés à partir de la localisation précise des douleurs ressenties. Mais aussi du constat par la palpation et le check des mouvements aggravant la douleur.

L’ANM@  est en aucun cas une  substitution au traitement médical, mais pourrait, en présence de l’avis médical favorable, permettre une modération médicamenteuse.

VOUS APPRENDREZ

Date et réservation 

PARTAGER
Formation précédenteAromathérapie
Formation suivanteSelf-Hypnose Flash

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.