fbpx

WPML not installed and activated.

Ecoles

La lutte contre le décrochage scolaire et le bien-être des enseignants, ainsi que du personnel encadrant à l’école, sont plus qu’un bien individuel et personnel, mais une prise de conscience de santé publique, et un développement de la qualité de vie au travail.

Les risques :

De nombreuses études ont montré que les personnes qui cohabitent avec des émotions négatives, et qui rencontrent des difficultés relationnelles, développent deux fois plus de maladies (maladies cardio-vasculaires, cancers, zona, psoriasis, trouble du sommeil, prise de poids, etc.). Augmentant ainsi l’absentéisme, et les risques psycho-sociaux pouvant mettre en péril la santé psychique des personnes qui les entourent.

Ainsi il a été constaté que les personnes qui ont reçu un traitement de gestion de ses émotions, et qui ont appris à améliorer leur communication, facilite l’apprentissage ainsi que la réussite aux examens, et ont statistiquement et significativement moins de problèmes cardiaques.

Une étude sur l’exposition aux virus de la grippe montre que 27% des personnes sachant gérer leurs émotions et leur relation avec les autres, contractent la maladie, contre 57% des personnes ne sachant pas le faire. La dépression également prédit une évolution négative des maladies.

Dans les situations de stress dûes à ces deux facteurs, le corps secrète des substances (prolactine, opiacées, etc.) qui modifient le comportement.

Apprendre à gérer les émotions et les relations permet de revenir à des seuils normaux.